Petit pays, Gaël Faye

21 avril 2021 0 Par Flo
Image : librairiesindependantes.com

Résumé : Gaby – 10 ans – Burundi. La vie s’écoule assez tranquillement pour Gaby dans son impasse, entouré de sa bande d’amis. Pourtant, coups d’état et rivalités entre ethnies guettent le pays tout entier.

Avis : Ce roman, contenant des faits autobiographiques de l’auteur, se scinde en deux parties que je trouve assez distinctes, malgré des bribes de la suite disséminées dans la première partie, quelques signes avant coureurs de la tragédie à venir :

Partie 1 : pour un sujet aussi tragique a priori, je ne m’attendais pas à autant d’humour et de légèreté. J’ai été surprise parce que (je ne sais pas pourquoi mais je le comprendrai par la suite), je m’attendais à quelque chose de plus noir et tragique. Le début était assez frais. Le fait que le narrateur ait 10 ans y était bien sûr pour bonne partie. Cela se lit vite et c’est agréable. Et c’est un délice de se plonger dans cette Afrique ! On est totalement dans l’ambiance. C’est là la force de l’écriture parce qu’en même temps, on ne se perd pas en description, c’est très digeste mais objectif atteint pour le rendu.

Partie 2 : Quand j’ai terminé cette lecture, je n’étais pas très bien… C’est d’une violence incroyable quoique pas trash du tout dans l’écriture. Ce sont les événements qui sont tellement incroyables. Les mots nous manquent. Je suis allée lire, à la toute fin de la lecture, quelques infos sur les événements de ce génocide et cela m’a clairement donné la nausée… Revenant au livre, le passage qui m’a le plus marqué est [spoiler] celui des derniers mots d’Eusébie ; cela reflète un état d’esprit terrifiant et ces mots sont bouleversants. Mais le Zippo à jeter dans la voiture restera gravé également je pense. De même que cette maman qui a complètement perdu l’esprit, devenue fantôme… [fin/spoiler] Tant de passage finalement sont marquants, pour un livre pas si long en nombre de pages.

Un texte très fort de ce que fut ce génocide, en même temps qu’un hommage à l’Afrique et à l’enfance passée là-bas ! C’est plein d’innocence et de violence, de joie et d’horreur.

On crée des liens ! Quatrième Prix Goncourt des lycéens que je lis, encore une grande réussite. Une valeur sûre ce prix ! Les précédents étant : Le rapport de Brodeck, Philippe Claudel – La vérité sur l’affaire Harry Québert, Joël Dicker – L’art de perdre, Alice Zéniter.

En bref :

  • Titre : Petit pays
  • Auteur : Gaël Faye
  • Note :  5/5
  • Editeur : Livre de poche
  • Nb pages : 224
  • Critique Babelio : ici
  • Challenge : Globe-trotteur / Multi-défis